Qui n’a pas connu dans son parcours scolaire un professeur des écoles, un professeur de collège et Lycée mémorable ?

Un professeur qui nous a donné l’envie d’apprendre, avec qui nous nous sentions bien dans la classe, peut être même suscité une vocation.

Personnellement, je me rappelle de cette exceptionnelle professeur des écoles, Madame  Curet en CE2, que je suis allé remercier mon bac en poche, des années plus tard.

Qu’est ce qui fait que je me rappelle encore aujourd’hui de la chaleur qui régnait dans cette classe de CE2?

Cette exceptionnelle Madame Curet avait développé de nombreuses compétences dans l’animation d’une classe, des compétences universelles transposables dans tout ce qui a trait à l’animation d’équipe au sens large.

Les principales compétences requises pour animer une classe sont les suivantes :

Savoir créer un cadre de travail sécurisant en mettant en place des règles de vie commune et une organisation du temps.

Il est d’ailleurs important de noter que la structuration du temps est un besoin psychologique fondamental. J’ajoute que Le dernier livre de Charles PEPIN « La confiance en soi une philosophie » insiste largement  sur l’importance des rituels dans la construction de la confiance.

Savoir mettre l’enfant dans une dynamique d’objectif en posant dès le début la progression pédagogique et les objectifs d’apprentissage.

 

Savoir créer les conditions permettant à l’enfant d’apprendre à se connaître soi et les autres.

Mieux se comprendre pour mieux apprendre, mieux comprendre les autres pour mieux vivre avec les autres. Une meilleure connaissance de soi et des autres amène naturellement plus de bienveillance dans la classe.

Savoir mettre l’enfant en situation d’être pleinement acteur de son apprentissage en « le laissant libre dans le cadre ».

Développer l’autonomie de l’enfant tout en restant dans le cadre posé par le professeur est une clé essentielle de la réussite. Le leitmotiv des Ecoles Montessori est d’ailleurs  « Apprends moi à faire seul », Maria Montessori martelant tout le long de sa vie  « N’aidez jamais un enfant à faire une tâche qu’il se sent capable de faire ».

Pour conclure cette réflexion, Maria Montessori disait aussi qu’ « une manière de mesurer la pertinence d’un modèle éducatif est le niveau de bonheur d’un enfant »

Dans cet esprit, je propose trois formations dont la vocation est d’aider à la fois  les équipes pédagogiques à renforcer les compétences fondamentales en animation de classes mais aussi de contribuer à rendre les élèves plus conscients d’eux même et acteurs de leur apprentissage.

Présentation des formations :

« Connaître ses profils d’apprentissage et de personnalité » :

L’objectif est de former et d’accompagner  vos équipes pédagogiques mais aussi des classes d’élèves sur les thèmes des profils d’apprentissage de personnalité. Cette formation s’appuie sur la PNL, la Kinésiologie en particulier les travaux de la neuro-physiologiste Carla Hannaford et enfin l’outil d’analyse de personnalité MBTI qui est une méthode largement répandue dans l’entreprise.

« La méthode BRAIN GYM » :

L’objectif est de former vos équipes pédagogiques et d’accompagner des classes avec la méthode « BRAIN GYM ». La méthode « BRAIN GYM », inventée par L’américain Paul DENNISON propose d’intégrer 26 mouvements de gymnastique dans les processus d’apprentissage dans l’objectif d’améliorer à la fois la connaissance de soi et ses fonctions cognitives. J’ai moi même été formé à cette méthode et travaille avec une animatrice certifiée par BRAIN GYM Françe. C’est la deuxième année que nous déployons cette méthode au sein de l’Etablissement Sainte Marie à La Seyne-sur-mer avec des classes de 6ème et 1ère et les résultats sont significatifs.

« Prévention du harcèlement moral à l’école » :

Cette formation s’adresse aux équipes pédagogiques, aux personnels surveillants scolaires et à certains élèves volontaires visant à donner des clés de communication permettant de prévenir le harcèlement moral à l’école. Pour préciser ma pensée, je défends l’idée d’organiser un réseau de médiateurs composés d’élèves, de surveillants, de professeurs spécifiquement formés, permettant de prévenir efficacement tout risque de harcèlement dans nos établissements scolaires.